Pure Data est un soft qui tire son origine de l’éditeur Patcher écrit par Miller Puckette ; il est libre et open source et fonctionne sur toutes les plates-formes.

Ce logiciel sert particulièrement dans le domaine du traitement en temps réel du son, de l’image et de la vidéo. Initialement conçu pour le traitement du son, Pure Data s’étend au multimédia.

L’appréhension du soft est un peu déroutante au début de par son interface. Mais, la page blanche devient vite une source d’inspiration et de création, par sa composition de petites boites reliées entre elles par des fils électriques, formant alors ce que l’on appelle un patch. Les patchs peuvent d’ailleurs être ouverts avec un bloc-note, et s’apparentent alors davantage à des lignes de codes.

Nous pouvons aborder le traitement de données à partir de différentes captations, telles que celle du son avec un micro, de l’image avec une webcam, une caméra DV ou des capteurs. Nous avons d’ailleurs passé en revue différents capteurs afin de pouvoir réfléchir sur la conception et la réalisation que l’on souhaite donner à un projet ou dans le but d’aider d’autres acteurs en les conseillant judicieusement sur l’emploi qu’ils veulent en faire.

Il existe quatre librairies pour traiter des images (fixes et animés) :

o Gem, qui utilise l’open Gl >> image de synthèse,

o PDP Pidip >> traitement de la vidéo (cette galerie ne fonctionne pas sous windows, mais sous Mac et Linux),

o Framestein >> pour le traitement vidéo (seulement pour les "windowsiens"), mais cette librairie, n’étant plus développée, devient obsolète.

o Gridflow >> qui permet de faire du calcul matriciel.

Ces librairies sont présentes dans la version étendue de pure data, et n’ont donc pas besoin d’être ajoutées manuellement. On peut par contre lui en ajouter d’autres ou lui ajouter des free frames (effets pour les images fixes ou animées).

Pure Data peut être associé à d’autres logiciels, comme eyesweb, flash, director, Processing, vvvv, etc., en communiquant en osc (open source control) ou en midi ; mais il peut aussi communiquer avec des logiciels de son, comme reason, grâce à la passerelle MidiYoke, ou de 3D avec Blender (avec la partie gameblender, plus précisément).

 

Liens :

-----------------------------------------

Les Morphogénistes

morphogenistes@gmail.com 

Sophie : 06 22 37 34 02